Ordonnancement

Print Friendly, PDF & Email

Jerusalem, porte de Damas, au pied des remparts de la ville trois fois sainte, les silhouettes de deux inconnus contribuent à l’ordonnancement de cette composition. La photographie est multivoque, elle parle au-delà de l’intention de l’auteur et cette multitude de sens est une invitation vers un ailleurs. C’est une des forces de la photographie quand elle agrandit le regard et fait voir plus loin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.