Lumière

Print Friendly, PDF & Email

J’aime cette lumière accidentelle en bordure d’image. Lumière plus intérieure qu’extérieure puisqu’elle est la marque d’un accident de surface, d’émulsion photographique. Il y a toujours une grande part d’obscurité dans la photographie, de hasard, d’inconscient. Le plus difficile pour moi est d’admettre – toujours cette foi vacillante et fragile – que le hasard qui surgit peut être le signe d’une plénitude de sens à venir. L’obscurité de l’accident rejoint ici la lumière-matière photographique

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.